DSC_0136

Je m'excuse platement de vous avoir un peu abandoné-e-s, j'ai de terribles galères d'ordinateur. Je suis passée au mac mais, au risque de provoquer quelques évanouissements ou brûlages de mon effigie en place publique... je crois que je vais revenir au PC aussi sec. Et oui, que voulez-vous, je n'ai ni le temps ni l'énergie de déconditionner le long apprentissage de 15 ans de pratique quotidienne et intensive du PC pour me reconvertir à un tout autre système (tout en constatant que mac est effectivement très "sympa"). J'ai cru être flexible et pleine de ressources adaptatives (is that french ?), je m'aperçois que je suis un être impatient, voire psychorigide (dès qu'il s'agit du travail !).

D'autant que je voulais passer au mac avant tout pour raisons esthétiques (le design a ses raisons, que la raison ignore...) et je me retrouve avec un monstre de 176 kilos qui trône au milieu d'un bureau qui s'est donc encore alourdi au lieu du bénéfice "allègement" tant espéré avec Macintosh ! J'ai conscience, encore une fois, que je m'expose à l'ire populaire : celle des fanatiques Apple qui m'accueillaient à bras ouverts dans la famille (je ne citerai personne, morue ;-)) et celle des lectrices saoulées qui se disent, non sans un certain bon sens, qu'on se tamponne la palette de mes problèmes informatiques !

Ce préambule était avant tout une forme d'excuse publique envers celles qui souffrent dans leur chair du manque de... de moi, en fait, lâchons le mot ! (mais elle est tarééééééée...!!!)

DSC_0150

Donc au final, j'attends désormais la revente de ce magnifique monstre (24 pouces l'écran... limite un home cinema) pour réinvestir dans un... portable (un laptop, pas un téléphone, vous aviez compris). La suite, j'espère très vite (c'est pas le tout, mais j'ai un e-shop à faire tourner et un blog à alimenter !). En attendant, je peux vous montrer mes derniers achats de serial e-shoppeuse : je suis devenue une hystero du drap en lin, j'ai donc fait une mega razzia (anthracite, nuage, poudre, violine, châtaigne, taupe... pour les prunes et pour nous !). C'était mon délire de novembre, mais va falloir que je me calme, Noël n'est plus loin et j'aimerais bien pouvoir mettre autre chose que les superbes cadeaux VPC style salière/poivrière en céramique orange ou le lot de 3 torchons Souleiado au pied du sapin. Et puis la chambre de la Prune, tiens. Je suis vraiment folle de cette pièce, aigue-marine un brin féerique (je trouve !), a priori la seule qui va conserver sa couleur après les travaux (le projet avance, et se concrètisera début 2010).                  

149010094_0010_PG_4