21

Même quand je fais du N&B, je ne peux pas m'empêcher de jouer avec les couleurs ;-) Bleuté très doux -comme passé au sable- à gauche, sépia plus relevé et contrasté à droite... à chaque photo sa tonalité, question de feeling, de regard (j'oserais presque dire "d'émotion"...) ! Le travail de photographe ne se résume pas à la prise de vue, même si celle-ci en est l'étape la plus cruciale... il faut aussi savoir tirer une belle image d'un simple cliché : c'est un peu technique (personnellement j'utilise ACDSee car je le trouve hyper simple et plus rapide que Photoshop), mais quelques trucs (destinés à celles qui n'ont vraiment -mais alors vraiment- aucune connaissance en photo !) permettent d'embellir les soirées diaporama/guacamole à peu de frais :

1/On utilise l'outil de cropping pour RECADRER et on reserre sur son sujet -souvent ridiculement petit dans un décor disproportionné- quand la prise de vue a été rapide et qu'on a pas pu fignoler sur le moment...

2/Un truc de base sur le cadrage d'un portrait : il ne sert à rien de laisser 15 kms de "ciel" (ou mur, plafond, etc.) au dessus de la tête de son sujet : comme vous le constatez ci-dessus : on s'arrête juste au dessus des cheveux.

3/Et un sujet n'est centré -placé de façon symétrique dans le cadre- que s'il s'agit d'un portrait cadré serré (comme le Pruneau ci-dessus)... sinon on déporte légèrement à droite ou à gauche (si le sujet regarde vers la droite, on le place à gauche de la photo... comme s'il regardait vers l'autre bout du cadre. La tête de la Prune ci-dessus est légèrement à droite du cadre parcequ'elle regarde -oui vous avez saisi- vers la gauche ! Magique, un mouvement harmonieux est ainsi crée à l'intérieur de l'image !).

4/Si la photo est (légèrement) trop foncée ou trop claire, on expérimente la fonction "réglages" ou "exposition" de son logiciel de traitement d'images... sans en abuser (ça devient vite artificiel et laid) ! Baissez les gamma et/ou augmentez le contraste pour "forcer" une image trop pâlote. Au contraire, montez de 3 ou 4 grades les gamma pour augmenter l'exposition.

5/A moins d'avoir 10 ans d'expérience en Photoshop ou d'être photographe professionnel-le (auquels cas mes conseils vous font doucement poiler), évitez comme la peste la fonction "réglage de la saturation", qui force les couleurs : ça les rend artificielles et irisées, un vrai cauchemar !

Voilà, bon, j'espère ne pas vous avoir ennuyées... et pardon aux nombreuses lectrices pour qui tout ceci n'a rien de révolutionnaire ! :-)