madame_chacha-margaret-m-de-lange

Je sais que mes coups de coeur artistiques ne font pas toujours l'unanimité, parce que j'ai une forte inclination pour les photographes qui dépeignent l'enfance de façon "puissante", un peu dark (selon la sensibilité de chacun), parfois même ambiguë. Que voulez-vous, l'enfance elle-même est ambiguë, ce n'est pas un nuage de guimauve rose, même si c'est, parfois, un peu ça aussi ! Il y a de la violence chez l'enfant, de la peur, des fantasmes, des cauchemars et de très grands rêves... J'aime les photos de Margaret M. de Lange parce qu'elle regarde l'enfance sans niaiserie, sans idéalisme aseptisé. Ici on est presque dans le mythe de Peter Pan (Le livre de la jungle, Max et les maxi-monstres...) : des enfants un peu sauvages, qui vivraient dans la nature, comme dans une recherche de pureté et de plaisir brut, perdus au contact des adultes.

madame_chacha-margaret-m-de-lange_1

madame_chacha-margaret-m-de-lange_2

La photographe norvégienne explique ici son travail et son projet !