Merveilles-Visuel-home copy

Les soldes ont donc commencé (ou plutôt les ventes privées de tous acabits) et voilà, je n'ai pas pu attendre d'aller dans les magasins parisiens, je me suis jetée comme une affamée sur les boutiques en ligne. Et maintenant, je vais avoir l'air bête (ou alors j'évite tout déplacement vers la capitale jusqu'en février...). Bref, rien de rien, je ne regrette rien, jugez plutôt si c'était pas indispensable dans l'armoire du Pruneau, ça...?! Filez chez Merveilles, si jolie nouvelle marque dont la carte postale de lancement trône au dessus de mon bureau depuis un moment (mais c'est la première fois que j'achète, je vous dirai comment c'est, en vrai !)... Moi je ne voulais prendre que pour le Pruneau (ne pleurez pas pour ma fille, cette malheureuse dont l'armoire manque de s'écrouler), mais il y a aussi des robes ravissantes, qui rappellent aussi bien des modèles Soeur que Oona l'ourse, et puis j'aimais trop leurs coloris de teesh pour mon boy au coeur de poète, ce bordeaux lie-de-vin violacé, là, profond mais adouci par un côté "fumé"... enfin je ne sais pas si ce sera autant pile poil ce que je recherchais en vrai, ça je vous le dirai quand j'aurai reçu le paquet !

Merveilles-tunisien-kakiclairMerveilles-tunisien-bordeauxMerveilles-chemise_Casimir-bleugris