Une des plus merveilleuses créations cinématographiques qui soit, la Villa Arpel est, pour ainsi dire, le personnage principal du film Mon Oncle. Elle crève l'écran avec sa beauté plastique implacable et symbolise la vanité bourgeoise, face à la simplicité de Monsieur Hulot. Je pense que rares aujourd'hui sont les spectateurs insensibles au charme de ce style, tellement épuré et pourtant pas inhumain (les touches de couleur vive sur fond gris ciment, la forme organique du vase -un "Dubroc" lance fièrement Madame Arpel à sa voisine, l'odeur du steack qui cuit...), l'impression est grande de voir les protagonistes évoluer dans une oeuvre d'art géante ! Pourtant la villa, hiératique, devient clown elle aussi, à travers les yeux de Monsieur Hulot.

Je vous rajoute un lien vers une video passionnante qui retrace en accéléré la construction d'une réplique de la Villa Arpel au Centquatre (expo que je m'arrache les cheveux d'avoir manqué, car les Prunes auraient adoré évoluer dans ce décor qu'ils connaissent par coeur... en 2 dimensions !)

EDIT DU 17 MAI 09 : grâce à Alexandra, nous sommes allés voir la reconstitution de la villa au 104, et nous y avons passé une formidable après-midi (atelier jardinage, librairie...) : merci Alexandra !